Généralités

Bien comprendre les cookies

Bien comprendre les cookies

Vous aimez les cookies ? Parce que nous à la rédaction de L’EDITO on en raffole ! Mais ce ne sont peut-être pas les mêmes dont nous parlons...

Première approche

Derrière ce petit nom bien sympathique et très facile à retenir, se cachent bon nombre de petites choses bien plus techniques en rapport avec les sites Internet que nous visitons chaque jour. Il suffit en effet d’entendre la « francisation » de ce terme anglo-saxon, à savoir « témoins de connexion [1] » pour comprendre qu’il ne s’agit pas d’un petit gâteau délicieux, on utilise même parfois le terme de « Mouchards » pour les qualifier. Et là, vous comprenez désormais que le trop plein de biscuits peut se transformer en grosse indigestion, et que vous auriez peut-être dû faire attention à leur consommation.

Restons en là pour la métaphore gourmande, et parlons plus en détail de ce que sont ces petites choses, ce qu’elles représentent pour les utilisateurs que nous sommes, et comment se prémunir des potentiels effets indésirables.

Les cookies, c’est quoi ?

Pour faire simple les cookies correspondent à de tout petits fichiers de textes qui ne peuvent pas dépasser un poids de 4ko — équivalent d’environ 3400 caractères. Ces derniers sont créés côté serveur par les sites Internet que vous visitez et stockés dans le navigateur de l’ordinateur — ou autre technologie numérique — que vous utilisez. Les cookies s’installent automatiquement sans que cela demande une quelconque intervention de l’internaute.

Quel est leur but ?

Les cookies peuvent être utilisés dans de nombreux cas de figures, mais l’idée générale est de conserver une traçabilité de l’internaute, d’où l’appellation française de « Mouchard ». La question à se poser est donc de savoir pourquoi un site Internet souhaite tracer son utilisateur ? Et là, les réponses sont multiples, mais pour faire court citons 3 exemples d’utilisations majeurs :

  • Un site Internet peut vouloir tracer son utilisateur uniquement pour permettre son bon fonctionnement, on parle alors de cookies de fonctionnement. En effet, lorsque vous vous connectez avec un identifiant et un mot de passe à un espace privé sur un site, chaque fois que vous changez de pages sur ce même site Internet, il est important que ce dernier puisse reconnaitre votre identité afin d’éviter de vous demander de vous identifier à chaque nouvelle ouverture de page. En somme, c’est plutôt pratique pour l’utilisateur ! De même, le site peut garder en mémoire des informations dans les cookies d’une page à l’autre lorsque vous naviguez, afin de vous faciliter la vie, par exemple lors de la saisie de formulaires avec plusieurs étapes.
  • Ensuite, un site internet peut vouloir tracer ses internautes, afin de mieux connaître leur comportement et leurs habitudes de navigation. Les outils de mesure statistiques des sites Internet vont utiliser des cookies pour pouvoir analyser votre expérience d’utilisateur, et ainsi indiquer aux personnes en charge du site des données statistiques globales. Ces données permettront ainsi de mieux comprendre les besoins des utilisateurs – ou clients – et d’apporter le cas échéant des améliorations ainsi que des nouveautés.
  • Enfin, ces traceurs peuvent être utilisés à des fins purement promotionnelles, en effet à partir du moment où un site internet vous trace, ce dernier pourra à tout moment vous reconnaître. Ainsi dans le cadre de publicités, si vous êtes allés sur un site Internet à la recherche d’une paire de chaussures, et qu’ensuite vous naviguez vers un site quelconque qui a un lien commercial avec le vendeur de chaussures, ce dernier va tout naturellement vous proposer des bannières et encarts publicitaires adaptés à vos besoins et basés sur vos recherches précédentes. Car il saura précisément reconnaître qui vous êtes et établir un lien direct avec votre comportement du moment.

Si c’est gratuit, c’est vous le produit !

Vous connaissez sans doute cette expression très populaire sur la toile. Eh bien les cookies y sont pour quelque chose dans la démarche. C’est pourquoi, nous souhaitons encourager chaque internaute à rester vigilent sur ce point. Nous avons très souvent tendance en tant qu’utilisateurs de produits à ne pas lire et à nous laisser porter par nos envies ou besoins, c’est pourquoi rares sont les personnes qui prennent le temps de lire les « petites lignes » ou les règlements. Nous avons souvent tendance à tout accepter d’entrée de jeu, afin de s’éviter la peine de lire, et de toutes façons bien souvent nous n’avons pas le choix, il faut accepter pour consommer !

Cependant, en ce qui concerne les cookies, ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, nous pouvons sur la majorité des sites Internet, éviter bon nombre de traceurs facultatifs qui n’impacteront pas le bon fonctionnement des sites. Cela peut nous libérer, d’une part des nombreux traceurs promotionnels qui envahissent la toile, et d’autre part d’éviter l’enregistrement de nos habitudes d’internautes qui peuvent par ailleurs être revendues anonymement. Ces dernières contribuent ainsi à l’émergence de stratégies commerciales toujours plus intrusives sur les « consom’acteurs » que nous sommes.

Cookies et non conditions générales d’utilisation !

Attention, restons vigilants sur un point. Le traçage par le biais de cookies est une chose, les conditions générales d’utilisation d’un service en sont une autre. On peut d’ailleurs remarquer du côté des réseaux sociaux, que les choix utilisateurs sont plutôt minces en matière de cookies. Mais ne pensez pas pour autant être libéré du traçage, bien au contraire le modèle économique de la plupart des géants du web, c’est de vous offrir un service gratuit en vous faisant accepter des conditions d’utilisation. Vous êtes ainsi tenus de les accepter pour pouvoir utiliser le service. De cette façon vous acceptez clairement d’être tracés. Et les réseaux sociaux vous suggéreront des produits, selon ce que leurs partenaires commerciaux auront à vous proposer.

Petite parenthèse : sur les réseaux sociaux des algorithmes analysent également vos messages, ainsi que les contenus de médias (photographies, vidéos, audio) que vous avez publiés. Ces analyses contribuent à la fois à la dynamique de pistage, mais sont aussi un moyen de permettre le référencement de vos contenus.

En revanche, si nous restons vigilants au sujet des cookies sur les sites Internet, ces mêmes réseaux sociaux auront plus de difficultés à proposer des produits de leurs partenaires commerciaux selon nos recherches web précédentes.

Éviter la publicité, mais pas seulement

Si le but est d’éviter la publicité, n’est-ce pas plus simple de recourir à des bloqueurs de publicité ? Ne perdons pas le fil, nous parlons ici d’éviter ou en tout cas de prendre connaissance des traçages que nous acceptons régulièrement en tant qu’internaute. Les bloqueurs sont juste des caches, ils ont pour fonction d’empêcher ou minimiser la « pollution publicitaire ». En d’autres termes, nous pouvons avoir recours à des bloqueurs, cependant ceux-ci n’empêcherons pas le traçage si l’on accepte tous les cookies par ailleurs. Et inversement, refuser des cookies ne nous empêchera pas de voir des publicités sur des sites, elles pourront en revanche impacter la pertinence de ces dernières par rapport à nos habitudes de navigation et nos recherches récentes. Tout cela permet ainsi de se sentir moins « attaqué » par des annonces marketing à haute dose, qui incitent par ailleurs fortement à la consommation.

Comment prendre le contrôle sur les cookies ?

1- Le consentement éclairé
La question est intéressante, puisque si les fichiers sont installés sur notre ordinateur, nous pouvons légitimement nous poser la question sur le fait d’en prendre pleinement le contrôle. C’est aussi d’un autre côté ce que nous dit la règlementation — renforcée ces dernières années avec l’arrivée du fameux RGPD — à travers notamment le recueil du consentement obligatoire des internautes, ainsi que la possibilité pour eux de pouvoir simplement retirer ce consentement [2] à tout moment.

Le consentement des internautes est très généralement recueilli via un bandeau les informant de l’utilisation de cookies. Mais il est également très souvent recueilli via un pop-up, empêchant ainsi toute navigation à l’internaute avant d’avoir pu enregistrer ses choix en la matière.

Il convient donc à tout internaute de passer quelques minutes à comprendre de quoi il s’agit et d’éviter à tout prix de tout accepter sans réfléchir. Nous vous encourageons à faire le test sur plusieurs sites Internet que vous visitez régulièrement, en consultant les cookies non obligatoires. Vous pourrez constater de nombreux cookies de traçage publicitaires et des listes incroyables de partenaires commerciaux — bienvenue dans la mondialisation ! Libre à vous en votre âme et conscience d’accepter l’ensemble, d’en accepter certains ou de tout refuser, car ne l’oubliez pas, c’est votre droit !

2- La bonne gestion des cookies au sein du navigateur
Vous avez la possibilité à tout moment de consulter les cookies qui sont installés sur votre navigateur Internet via les onglets vie privée et sécurité dans les préférences de ce dernier.

Vous pouvez dès lors, décider sans crainte de supprimer tout ou partie des cookies enregistrés dans votre navigateur Internet. Toutefois, si vous supprimez des cookies de fonctionnement, vous serez sans doute obligé de vous identifier à nouveau sur les sites Internet pour lesquels vous avez fait du « tri de cookies ».

Effet collatéral : nous vous conseillons de toujours garder un œil sur les cookies, ainsi que sur les éléments en cache de votre navigateur, car ce dernier peut les conserver longtemps. Ils occuperont alors de l’espace sur votre disque dur, alors même qu’ils ne sont plus utiles car certains sites Internet ne sont plus forcément fréquentés — voir visuel du dessus avec 1,1Go d’espace disque utilisé.

3- Les protections des navigateurs contre le pistage
Certains navigateurs Internet modernes sont désormais équipés contre le pistage intrusif. Cette protection est généralement représentée par un petit symbole s’apparentant à un bouclier au niveau de la barre d’adresse URL du navigateur ou directement dans les préférences de ce dernier. Ces outils permettent de modérer tout ou partie des traceurs.

4- La navigation privée
Nous aurons l’occasion d’y revenir dans un article dédié, mais la navigation privée proposée par les navigateurs Internet permet de rester « anonyme [3] » durant la navigation. Ainsi, lorsque des cookies sont installés, ils ne seront gardés en mémoire que sur la fenêtre en cours d’utilisation, lorsque vous fermez cette dernière les cookies seront automatiquement effacés.

Concluons sur une note positive tout de même…

Évitons de rester sur du négatif car ce n’est pas le but de cet article, nous souhaitons avant tout informer, sensibiliser, afin que chaque internaute puisse prendre en main des habitudes de navigation en toute connaissance de cause.

Évidemment les cookies servent énormément à nous vendre des produits — dont nous avons plus ou moins besoin. Cependant, n’oublions pas que si leur but est de nous faire consommer, ils doivent répondre à des critère de choix pertinents pour que cela fonctionne.

Personnellement, je pense qu’il m’est déjà arrivé de tomber sur un produit intéressant via une annonce, après avoir passé une semaine ou plus au préalable à le rechercher partout sur la toile. Donc il y a sans doute des cas où finalement les cookies et les algorithmes peuvent nous aider à trouver les produits ou les offres qui nous conviennent parfaitement.


[1Terme donné par la Commission d’enrichissement de la langue française au Journal Officiel paru le 16 mars 1999 - En savoir plus

[3Pas tout à fait anonyme, mais nous le verrons dans l’article dédié

Glossaire
Navigateur Internet Cookies Témoin de connexion RGPD GDPR Pop-up Lightbox Boite de dialogue

Réactions

Vous devez créer un compte pour pouvoir réagir aux articles. Pour ce faire, merci de remplir les champs ci-dessous.

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site Internet.
Ce nom sera utilisé en en-tête des commentaires.
Votre mot de passe doit contenir au moins 6 caractères.
Aucune réaction pour le moment, soyez le premier à réagir à l'article !

Autres articles

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer de meilleurs services et de meilleures performances, des fonctionnalités de partage, et les statistiques de visites.